Aujourd'hui, pas de plongée (snif!). Un peu de repos ne fera pas de mal ceci dit. Nous profitons de la dernière matinée pour dormir un peu. Finalement, la tentation d'aller faire un petit plouf en PMT (palmes, masque et tuba) sera trop forte, nous allons faire un tour dans l'eau à la plage de l'hôtel :)

Plusieurs jours, en partant le matin plonger, nous avons observé cette petite raie à points bleus se baladant dans moins de 30 cm d'eau sur cette même plage. Ce qui me fait dire qu'il doit y avoir des choses sympa à observer sur cette plage :) 

 

Finalement, je ne la trouverai pas aujourd'hui, je fais sûrement trop de bruit! Sur le périmètre de baignade de la plage de l'hôtel, nous ne trouvons finalement qu'un petit poisson perdu au milieu de rien! Comme quoi, il faut vraiment s'éloigner des côtes pour trouver des récifs. 

 

Et si on partait faire un tour en ville ? C'est parti !

      Notre taxi nous parle depuis le début de l'aquarium d'Hurghada construit en janvier 2015. Après tout, pourquoi pas, il semble récent et même si ce que nous avons pu voir en plongée sera certainement plus beau, ça permet de voir autre chose :) Nous nous y rendons donc. Première surprise en arrivant là bas, le prix...30 euros par personne. Quand je compare à l'entrée de l'aquarium de la Rochelle (14 euros), je me dis qu'il a intérêt à être à la hauteur. 

      Puis, on nous distribue ce prospectus, hum ça n'a pas l'air trop mal. Finalement, il ne nous aura fallu que quelques minutes pour nous rendre compte à quel point cet aquarium-zoo est une véritable prison pour animaux ! Les quelques photos suivantes parleront d'elles mêmes...

      Des crocodiles dans un bassin tout petit, un aigle qui n'a même pas la place d'étendre ses 2 ailes sans toucher les 2 côtés de la volière, du faux corail, et même une tortue dans le même aquarium qu'un requin (j'imagine le stress!), pas de filtration dans les aquariums, voilà un peu l'aquarium d'Hurghada ! 

 

      Un point positif quand même, à la fin de la visite, notre guide nous montre une vidéo instructive des anciens habitants du désert, les Basilosaurus, cétacés de 18 mètres de long. Il y avait également en exposition un beau fossile de cette belle bête :)

      C'est quand même dommage d'avoir une magnifique ressource qu'est la mer rouge à 2 pas de cet aquarium et de montrer tout le contraire de ce qu'il y a en dessous de cette mer... C'est décevant, je me dis que les non plongeurs, en voyant cet aquarium peuvent penser que la mer rouge ressemble à ça, alors qu'elle est pourtant bien différente...Nous sortons vraiment déçus et un peu dégoûtés de cette visite. 

 

      Ensuite, nous partons faire un tour dehors, dans le centre d'Hurghada, profiter des derniers instants sur place. Un peu de repos oblige, puis un repas sympa dans un bon restaurant le soir et nous allons nous coucher: décollage prévu à 3 h dans la nuit !